Stades d’eau vive

Stades d'eau vive - Gravitaire

Fonctionnement gravitaire

Les stades d’eau vive peuvent être alimentés en eau de différentes manières. La première, la plus simple est une alimentation en eau gravitaire. Dans ce cas, le stade d’eau vive est alimenté par dérivation d’une partie du débit d’un cours d’eau. Pour réguler les débits une vanne est installée à l’amont du stade.

 

Stades d'eau vive - pompage

Fonctionnement pompage

Contrairement au fonctionnement gravitaire, l’alimentation en eau par pompage n’est pas naturelle. Elle est assurée par une station de pompage. Ainsi, l’eau du bassin d’arrivée est remontée au bassin de départ par l’intermédiaire des pompes. Les débits de ce type de stades d’eau vive sont donc très modulables.

 

Stades d'eau vive - Mixte

Fonctionnement mixte

Il arrive parfois que l’alimentation en eau gravitaire ne soit pas suffisante au fonctionnement d’un stade d’eau vive. Dans ce cas, le pompage complète le gravitaire ce qui permet d’assurer un fonctionnement continue du stade d’eau vive même en période d’étiage.

 

Stades d'eau vive - Marée

Marée

L’eau vive peut maintenant être créée en utilisant la marée. Le principe consiste à stocker l’eau de la marée haute pour la restituer ensuite lors de la marée basse. Ainsi, la continuité du fonctionnement du stade d’eau vive est assurée.

© 2016 Hydrostadium